Ces temps-ci je n'ai pas beaucoup publié ! Et oui, Coupe d'Europe de foot exige ! C'est que je suis une vraie fan de foot alors je ne peux (veux !) vraiment rater aucun match ; et par pitié messieurs, ne vous imaginez surtout pas que les femmes qui regardent le foot le font pour voir des "mâles virils" en sueur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Nous ne sommes pas des amas écervelés d'hormones en délire, alors que l'on cesse d'élire stupidement les joueurs les plus sexy du tournoi dans l'espoir d'appâter la gent féminine ! Aussi invraisemblable que cela puisse paraître aux yeux de certains les femmes peuvent aussi aimer le foot pour le foot, et du moment qu'un joueur est bon, on se fiche complètement de son sexe-appeal !
Je suis donc une mordue de ce sport, alors en ce moment je mange, je bois, je respire foot ! Non je n'en suis pas particulièrement fière, en fait je suis consciente que ça peut même faire un peu pitié, mais on ne peut pas aller contre sa nature même si celle-ci nous pousse à nous planter bêtement devant un écran de télé l'air semi-hypnotisésemi-hypnotisésemi-hypnotisésemi-hypnotisé pendant 90 min ! C'est triste je sais, mais c'est comme ça : "Donnez leur du pain et des jeux" !
Mais là, comme il n'y a plus qu'une seule retransmission à 20h45 ça me laisse un peu plus de temps pour la cuisine. Et il était temps car je commençais à avoir des regards tout penauds à table à la vue de la piètre pitance que je servais ! Voici donc une galette riche en légumes avec les premières tomates et les premiers poivrons qui pointent le bout de leur nez à l'approche de l'été. Je l'ai agrémenté d'herbes fraîches (profitez-en c'est le moment !) et j'ai choisi cette fois-ci la purée de noix de cajou car il n'y a pas que la purée d'amande ou le tahin dans la vie ! J'aime beaucoup la purée de cajou dans des préparations salées, je trouve que sont côté presque sucré se marie particulièrement bien avec les tomates. J'aime beaucoup aussi l'associer au miso - essayez de mélanger un peu de miso avec de la purée de cajou et d'en tartiner des tranches de pain légèrement grillées ... personnellement j'adore ça !

                            

Galette_de_l_gumes_2

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

  • 600 gr de tomates
  • 300 gr de carottes (environ 2 carottes moyennes)
  • 300 gr d'oignons (environ 3 petits oignons)
  • 1/2 gros poivron rouge (ou 1 petit)
  • 2 gousses d'ail
  • 3 oeufs
  • 60 gr de flocons de riz
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 grosses c. à s. de purée de noix de cajou
  • 2 c. à c. de miso de riz (ou d'orge)
  • 1 c. à c. rase de sucre de canne
  • 2 c. à c. rases de paprika doux
  • 3 c. à s. d'herbes fraîches au choix ( 2 c. à s. de feuilles d'origan + 1 c. à s. de feuilles de persil pour moi)
  • 1 c. à c. de thym
  • sel
  • poivre noir
  • Qs de graines de sésame (facultatif)

Épépiner les tomates et les couper en dés (vous pouvez les monder auparavant si vous préférez). Réserver.
Éplucher les carottes et les découper en dés. Réserver.
Découper le demi poivron (épépiné) en dés et réserver.
Émincer les oignons, écraser les gousses d'ail à l'aide d'un presse ail et les mettre dans une casserole à fond épais avec les 3 c. à s. d'huile d'olive et une pincée de sel. Faire revenir à feu doux et à couvert pendant une dizaine de minutes. Ajouter ensuite les tomates et faire revenir encore cinq minutes à feu moyen tout en mélangeant. Ajouter finalement les carottes, le demi poivron, le sucre et une pincée de sel et laisser cuire à feu moyen et à découvert pendant environ 20 min.
Préchauffer le four à 180°.
Hors du feu, verser dans la casserole des légumes les flocons de riz, le paprika, les herbes ciselées et le poivre. Bien mélanger et laisser reposer à couvert pendant 10 min..
Ajouter la purée de cajou et le miso à la préparation aux légumes et bien mélanger. Verser ensuite les oeufs battus en omelette, mélanger à nouveau et verser dans un moule à tarte (26 cm). Vous pouvez saupoudrer  la galette de graines de sésame si vous le souhaitez.
Enfourner pour 45 min.
Servir tiède ou froid.

                                 

Galette_de_l_gumes_3