Aujourd'hui c'est macarons ! Oui, oui ! je sais ! c'est pas très original et il y en a de magnifiques dans plein de blogs, en plus la recette n'est même pas de moi ! C'est un copier / coller sans vergogne ! Un plagiat sans aucun scrupule de la recette de la très célèbre Mercotte ! Alors pourquoi publier ce billet ? Parce que je suis hyyyyyyyyyypeeeeeeeeeeeeer contente d'avoir enfin réussi à faire des macarons !
Si pour beaucoup d'entre vous c'est certainement une recette que vous maîtrisez depuis belle lurette, pour moi c'est loin d'être le cas ! Les macarons et moi c'était une histoire d'amour contrariée, un peu le "Roméo et Juliette" de la gourmandise ! Je m'explique : il y a un peu moins de 4 ans quand les laitages et moi on s'est dit adieux (à quelques écarts près - et je n'en suis pas fière !) j'ai vite compris que si je voulais continuer à me régaler de petites gourmandises il allait falloir que je me mette aux fourneaux ! A l'époque j'en ai eu des frissons d'horreur ! Ce qui est devenu aujourd'hui un véritable plaisir (voire même une passion) était pour moi une horrible corvée, une montagne infranchissable ! Mais quand la gourmandise nous tient on trouve vite la motivation nécessaire pour dépasser ses limites (en tout cas pour essayer !). Une des premières douceurs que j'ai tenté de faire a été les macarons. Non seulement je raffole de ces petites bêtes mais en plus j'avais trouvé pas mal de recettes différentes dans plusieurs livres et elles me paraissaient tout à fait à ma portée, voire même de facture assez simple ! Et oui !Macarrons_au_citron_2 J'étais d'une naïveté déconcertante ! Mais la pauvre innocente que j'étais a vite déchanté ! Chacun de mes essais c'est soldé par un résultat absolument catastrophique, voire pire que ça mais mon vocabulaire ne suffit pas à décrire l'étendue du désastre ! Après une bonne dizaine de tentatives toutes plus lamentables les unes que les autres j'ai fini par laisser tomber ! Certes je suis très têtue mais de là à m'acharner, peut être pas ! Et puis il y a environ un an j'ai commencé a regarder les blogs de cuisine (oui, je sais ! il étais temps !) et je suis très vite tombée sur celui de Mercotte (par l'odeur alléchée ?!). Et là, que vois-je ?! Des macarons sublimissimes (entre autres merveilles) qui me narguent ostensiblement !  J'ai évidemment regardé la recette avec le plus grand intérêt et l'idée de refaire un n+1ème essai a commencé a trotter dans mon esprit ! J'ai quand même attendu pas mal de temps avant d'oser à nouveau me lancer (chat échaudé craint l'eau froide !), mais là c'est chose faite ! C'est peut être cette période de fêtes de fin d'année qui m'a rempli d'espoir, du genre : voici le Père Noël avec ces bras chargés de macarons ! Mais ça a marché, et je dois l'avouer, à ma très grande surprise ! J'ai suivi exactement sa recette hormis pour les plaques de cuisson perforées car je n'en ai pas, j'ai utilisé mes plaque à four classiques, et j'ai enfin obtenu des macarons qui ressemblent à des macarons : lisses, brillants, avec une petite collerette, croquants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur, bref un vrai bonheur ! Le seul petit problème que j'ai eu concerne le maniement de la poche à douilles : comme je ne suis vraiment pas douée avec ce truc j'ai obtenu... comment dire ?! Des macarons de tailles assez variables et tous n'étaient pas d'une rondeur parfaite  ( mais après tout, je n'ai rien contre les ellipses !). J'étais quand même super contente du résultat d'où cette publication ! je les ai contemplé d'un air béat de bonheur en interdisant à quiconque d'y toucher pendant au moins... 5 bonnes minutes ! Après j'ai craqué ! Alors merci qui ? Merci Mercotte bien sûr !
Pour la recette des macarons c'est donc ici : clic
Vous y trouverez également plein de recettes de ganaches et autre crèmes pour fourrer vos macarons.

Si toutefois une crème sans laitages vous intéresse, voici celle que j'ai utilisé pour ces macarons :
C'est une crème au citron bergamote. Je n'ai pas résisté car ce sont les premiers citrons bergamote que je trouve cette année, je commençais même à désespérer de les trouver !

                                                

Citrons_bergamotte

Ces petites merveilles ont la particularité d'être beaucoup moins acides que les citrons classiques et d'être délicieusement parfumées (un parfum de bergamote comme leur nom l'indique !). Essayez-les dans vos cakes au citron, vos sablés et autres crèmes au citron et vous verrez la différence (surtout utilisez leur zeste), c'est un vrai régal ! En plus comme ils sont moins acides on a moins besoin de sucrer les desserts (c'est un des inconvénients des desserts au citron : ils demandent beaucoup de sucre pour contrecarrer leur acidité). Je les trouve en filière bio et je ne sais pas si on en trouve dans les marchés ou supermarchés traditionnels (il me semble que je n'en ai jamais vu). Si vous n'en trouvez pas vous pouvez très bien faire la même recette avec des citrons classiques : dans ce cas 2 suffiront au lieu de 3, comptez 65 ml de jus de citron environ au lieu des 100 ml pour les bergamote et ajoutez un peu plus de sucre (80 à 100 gr selon le goût au lieu des 60 gr pour les bergamote). Vous pouvez également parfumer votre crème avec de l'arôme naturel de bergamote.

Ingrédients (pour garnir environ 30 petits macarons) :

  • 160 ml de crème de soja liquide
  • 3 citrons bergamote (zeste + jus - environ 100 ml de jus)
  • 60 gr de sucre de canne blond
  • 2 oeufs
  • 2 c. à s. de crème de riz (farine de riz précuite) ou de maïzena
  • 1 gr d'agar-agar (1/2 c. à c.)
  • 1 c. à c. d'arôme naturel de vanille

Porter la crème à ébullition avec l'agar-agar sans cesser de remuer et laisser frémir 15 sec (pour bien dissoudre ce dernier). Retirer du feu.
Fouetter les oeufs avec le sucre, les zestes et la crème de riz puis verser la crème soja chaude en fil sans cesser de fouetter. Remettre le tout dans la casserole et chauffer à nouveau à feu doux tout en remuant jusqu'à obtenir une crème bien épaisse. Retirer du feu et ajouter le jus de citron et l'arôme de vanille. Mixer le tout, filmer et laisser refroidir. Une fois la crème froide réserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation.
Au moment de garnir les macarons vous pouvez éventuellement mixer la crème à nouveau pour la rendre crémeuse et homogène.

Macarrons_au_citron_3





















Macarrons_au_citron_1